L’association E.S.C.A.L.E agit en appui et complément du projet ATHOS des armées.

L’objectif commun est de mettre sur pied un dispositif de réhabilitation psycho-sociale pour les militaires blessés souffrant de stress post-traumatique.

 

Dans ce cadre les partenaires naturels sont d’abord les organismes institutionnels en charge des blessés, mais de nombreuses autres coopérations doivent être envisagées : avec des entreprises, des sociétés, des associations, des autoentrepreneurs qui souhaitent aider ou aident déjà les blessés à retrouver toute leur place dans la société.

Les organismes institutionnels

Comme ils veillent à la prise en charge des blessés et au bon déroulement de leur parcours, l’objectif est de les aider, grâce à un dispositif de réhabilitation psycho-sociale, à améliorer la continuité et la qualité de l’accompagnement post-hospitalier en vue d’une réinsertion socio-professionnelle durable.

Les associations du monde combattant

Parmi ces associations quelques-unes ont manifesté un intérêt pour le dispositif  de réhabilitation psycho-sociale des blessés psychiques porté par les armées et soutenu par ESCALE ; nul doute que cet intérêt se traduira par un soutien concret et que de nombreuses autres associations y participeront.

La « reconstruction » par le sport et le collectif de pleine nature

Dans le cadre de l’ouverture sur la société civile et au titre des compétences utiles à la réhabilitation psycho-sociale des blessés et à l’aide à leurs familles, il convient de signaler quelques associations dont l’expérience et la notoriété sont de nature à enrichir ou compléter le dispositif en matière de sport, de vie sociale et d’aération.  

Les entreprises, mutuelles, assurances et sociétés privées

La dimension du projet, son caractère innovant, l’efficacité du programme qu’il promeut et sa volonté d’ouverture et de coopération avec la société civile séduisent chaque jour de nouveaux contributeurs qui manifestent leur souhait d’y participer.

Des experts du bien-être, de l’écoute et de l’accompagnement et de la réinsertion